Connaissez vous l’Intérépinglage ?

C’est le dernier réseau social à la mode qui en quelques mois d’existence dépasse déjà le trafic généré par Google+, Youtube, Linkedin & Myspace combinés !

Si Pinterest a tant de succès, c’est peut être parce que c’est à la fois simple (Un réseau de partage d’images) mais avec un concept assez original pour pouvoir trouver sa place dans le cercle très encombré des réseaux sociaux.

 (source : http://tomfishburne.com/2012/03/pinterest-marketing.html)

Le concept :

  • Je me créé un ou plusieurs tableaux thématiques (Boards).
  • J’épingle (Pin) sur mes « Boards » toutes les images et vidéos qui m’intéressent sur le réseau même ou bien sur Internet (en utilisant un raccourci dans les favori de son navigateur)
  • Les membres du réseau peuvent alors s’abonner à vos « Boards » (subscribe), ils peuvent aussi épingler de nouveau les éléments de vos tableaux sur leurs propre tableaux thématiques. Ils ont la possibilité de commenter ou bien « liker » vos trouvailles.
  • Pinterest propose en plus de publier votre activité Pinterest sur votre mur Facebook ou votre fil Twitter

Quelques limitations :
A ce jour le site est ouvert à tous en « lecture » mais vous devez disposer d’une invitation pour créer votre espace.

Le site est disponible qu’en anglais et espagnole.

A quoi ça peu servir ?

  • S’exprimer à travers des images qui ont du sens pour vous
  • Se constituer une « whish list » de truc cool à acheter plus tard (ma liste au père fouettard par exemple)
  • Constituer une photothèque  thématique pour ses futures présentations powerpoint
  • Trouver rapidement une infographie sur un thème quelconque

Pour l’instant l’audience est plutôt féminine et le contenu très « conso » (fringues, intérieurs, objets déco) mais ça se diversifie de plus en plus.

http://pinterest.com/worldwideseb/

 Alors, vous aimez ?

PS : Merci à Loïco pour son invitation sur Pinterest

C’est lundi : Les merveilles du monde depuis son canapé

World Wonders Project

Dans la série des « lundi, visites virtuelles » je vous présente le projet « World Wonders Project » de Google qui vous propose une immersion par écran interposé dans les plus beaux sites de la planète.

Google est devenu un champion dans la matière, pour flaner des heures derrière vos écrans c’est ici : http://www.google.com/culturalinstitute/worldwonders/

Ce projet fait suite a de nombreuses initiatives de Google, le dernier le plus connu étant le Google Art Project :

Google Art Project

Google Art Project qui vise à numériser les oeuvres d’art de plusieurs dizaines de musées afin de récréer en ligne la plus grande collection de peinture au monde. Ce musée virtuel regroupe aujoud’hui 32 423 oeuvres, un régal à parcourir.

Il vous faudra cependant un ordinateur et une connexion Internet qui tiennent la route pour bénéficier d’une expérience fluide. Autre reproche peut être, sur la recherche par artiste par filtre sur le prénom… ridicule, on se souvient plus souvent du nom de l’artiste, plus rarement du prénom ! (quel est le prénom de Manet, Renoir et Bruegel ? OK Edouard, Auguste et Pieter mais vous, vous êtes très très fort !)

La visite c’est par ici : http://www.googleartproject.com/fr/

C’est donc 2 visites pour le prix d’une ce lundi mais ça faisait si longtemps que je n’avais pas alimenté ce blog !

 

Sauvegarder ses photos sur le nuage (suite)

Je vous parlais il y a quelques mois d’une méthode pour sauvegarder vos photos dans le cloud. La solution utilise le logiciel Google Picasa et Picasa Web pour sauvegarder vos photos.

Depuis peu, le client Picasa n’est plus le seul moyen pour récupérer vos photos : vous pouvez les télécharger directement depuis votre navigateur grace à Google Takeout.

Google Takeout est un nouveau service qui permet aux utilisateurs du nouveau réseau social Google+ de récupérer leurs donnés hébergés chez Google. A ce jour, il est possible de récupérer les données de Buzz, vos contacts, Picasa, votre profil & vos messages vocaux Google voice.

Vous pouvez donc récupérer simplement vos photo Picasa en procédant comme suit :

Il ne vous reste plus qu’a télécharger vos photos groupés par fichiers zip de 2Go. les liens de téléchargement restent disponible 7 jours.

Bonjour, jouet préféré

Il faut l’avouer l’iPad a su trouver sa vraie place dans ma vie de consommateur Geek. Je n’ai pas résisté plus d’un mois, après le honteux vol subi à Barcelone.

Alors quelle différence entre l’iPad 1 et l’iPad 2 ? Au delà du site d’Apple qui vous fera la liste exhaustive, voici ce qui sont pour moi les 4 « ++ » de cette nouvelle version :

+1) La projection VGA. Désormais quand vous branchez votre iPad2 sur un vidéo projecteur (ou une télé) via l’adapteur celui-ci agit vraiment comme un double écran. Ce n’était pas le cas de l’iPad1 où seules certaines applications permettaient la projection.

+2) Le poids, pas grand chose de moins mais suffisament pour ne plus fatiguer au niveau des poignets quand on lit longuement

+3) La caméra,  pour Photo Booth, vraiment très drôle avec des amis de se lancer dans une séance photo avec les déformations que propose ce photomaton portable pas comme les autres 😉 (d’ailleurs celui-ci est pas mal non plus : http://www.laphotocabine.com/). Mais aussi la caméra pour pouvoir désormais scanner les code 2D ou QR code bien pratique pour visuellement proposer un lien vers un site.

+4) Et pour finir, c’est une application : GarageBand qui est simplement superbe sur le support tablette.

 

 

Adieu, jouet préféré…

Mon iPad n’a pas résisté à notre dernier week end entre copains à Barcelone. J’aurai du me méfier de ces appartements loués à la chaine, il est évident qu’il est facile pour un voleur de disposer d’un double des clés de ce genre de lieux.

En rentrant de la plage le samedi soir, tout ce que nous avions laissé de précieux dans l’appartement à disparu, dont mon iPad :-(. J’avais installé et configuré l’application « Localiser » de MobileMe et du coup j’ai pu rapidement constater avec désarrois que mon iPad traînait en banlieu de Barcelone.

J’ai pu de suite le vérouiller à distance et stopper l’usage de mes données perso, mais la conséquence c’est que le voleur a du coup éteint la tablette et s’est empressé de la réinitialise via iTunes.

Les policiers espagnoles avaient l’air de découvrir qu’il était possible de géolocaliser un iPad dérobé, mais ils sont malheuresement impuissant si il est localisé dans des immeubles. Arrivé au poste, je savais exactement où se trouvait mon iPad géolocalisé 15minutes avant, 3 heures pour déposer plainte, c’est trop tard, il est définitivement perdu…

Voilà je suis dégouté, mais ça me permet de vous donner un conseil :

  • Pensez à mettre des codes de déverrouillage sur vos téléphone et autre joujoux mobiles.
  • N’enregistrez pas vos mots de passes sur le navigateur web du mobile
  • Ne stockez aucun mot de passe en clair (genre dans les notes)
  • Installez tout ce qu’il faut pour pouvoir effacer à distance.
  • Synchronisez régulièrement avec votre ordinateur

Voici le dernier lieu où se trouvait mon précieux en banlieue de Barcelone :