Ma petite liste… au père Noël ?

edit : ********** le site n’existe plus 🙁 **********

mapetiteliste@600px

Des collègues ont lancé il y a quelques mois un service en ligne de « whish list » bien utile en cette période de Noël : #mapetiteliste

Le concept ?

Regrouper sur une liste toutes vos envies d’acheteur en ligne pour vous aider (au choix) a réfléchir avant d’acheter compulsivement sur Internet ou bien vous souvenir d’acheter ce super gadget qui #nesertarienmaistropgénial dès que vous rentrez chez vous.

Comment ça marche ?

  • On s’inscrit sur le site et installe un bouton « -> MaPetiteListe » dans sa barre de favoris, puis on surf sur Internet comme d’habitude !
  • Une fois sur une page d’objet, service ou « truc » qu’on souhaite ajouter a sa petite liste, on clique sur son bouton « -> MaPetiteListe » et le service repère automatiquement images, prix, catégorie pour l’ajouter a votre liste.
  • C’est fini, vous pouvez continuer a surfer vers le prochain goodies

Comment partager sa liste avec le père ou la mère Noël ?

Simplement en lui transmettant le lien unique de sa liste que le site aura créé rien que pour soi, cool non ? 🙂

mpl-ptrscr

En retour, le père Noël pourra lui aussi suivre votre liste pour vous gâter ou alors a partir de votre liste, se constituer sa petite liste au père fouettard ! Oui oui je sais, il est trop fort ce site.

A ne pas rater !

la liste de Nanard :
celle d’Yvan :
et celle de Johnny :

Aller, on soutient ma petite liste sur Facebook :

 

 

Twitter = TWTR = 25 000 000 000$

Depuis hier, Twitter est côté en bourse, valorisant la société à près de 25 milliard de dollars !

twtr-stockEn 7 ans seulement, Twitter a réussi à imposer son concept de message court, d’URL raccourcies et de #Hashtags que l’on retrouve désormais sur tous les autres réseaux sociaux.

Mais c’est aussi une valorisation incroyable pour un service qui perdait encore en 2012 près de 80 million $. Est-ce le début d’un nouvelle bulle financière autour de l’économie numérique ?

Et si je m’amusais à comparer pour essayer de comprendre :

  • Je travail pour une société de l’industrie qui est valorisée environ 16 milliard pour un chiffre d’affaire d’environ 5 milliard en 2012. Elle emploi près de 60 000 personnes dans le monde
  • Twitter est valorisé à 25 milliard de dollars pour un chiffre d’affaire de 0,260 milliard réalisé à 90% aux US. Twitter emploi 1 000 personnes dans le monde.

Ok, je vous entend me dire « comparer la valorisation d’une industrie à un acteur de l’économie numérique c’est comparer des choux et des carottes ». Il faut quand même le reconnaître, au regard de la finance, la valeur des atomes de notre monde moléculaire est bien bas comparé à celle des bits du monde digital.

#WTF ?!